L’enseignement à distance : Meilleure note pour le LLM par l’ADEK

Tapis rouge pour la promo 2020 : 100 % de réussite au BAC !

Le lycée Massignon, désormais un éco-lycée!

Say no to Racism : The latest news have got me thinking about certain matters…

Dire au revoir dans toutes les langues !

Reportage sur le coronavirus en Arts Plastiques

La place des religions dans la géopolitique

Les recettes en grande section…

Transports scolaires pour l’année scolaire 2020 – 2021 : Les inscriptions sont ouvertes !

Nouveau Débat Philo le jeudi 18 juin : inscrivez- vous !

Aigle, sable et henné…

Ce 25 novembre 2019, le lycée Louis Massignon a vu rouge,et vert, et noir, et blanc. La fête nationale des Émirats Arabes Unis était lancée dès l’arrivée des premiers élèves le matin. Tout avait été préparé avec soin. Décorations, activités traditionnelles. Comme chaque année, un chameau attendait les élèves à l’entrée. Les ateliers de henné étaient installés. La nourriture traditionnelle se préparait. Les danses, mobilisant des élèves de tous les âges, avaient été répétées. La musique a pris place dans la cour. Et doucement, au cours de la matinée, l’activité et l’émotion sont montées en intensité. Et à 12h, le clou du spectacle. Tous les élèves se sont installés autour de la cour du secondaire pour assister, en présence de personnalités, aux spectacles organisées par les différentes classes. Chants, danses. Les filles en robes plus colorées, élégantes. Les garçons en djellabas blanches. Si vous n’avez pas eu la chance de tremper vos lèvres dans un café à la bergamote, vous avez au moins pu goûter aux traditions émiriennes et à sa culture. La fête nationale aura été, comme chaque année, un moment fort d’union et de fraternité des cultures, chères aux Émirats, à la France et au LLM.

Antonin Venerandi

Jeune Reporter

 

Aigle, sable et henné…

Ce 25 novembre 2019, le lycée Louis Massignon a vu rouge,et vert, et noir, et blanc. La fête nationale des Émirats Arabes Unis était lancée dès l’arrivée des premiers élèves le matin. Tout avait été préparé avec soin. Décorations, activités traditionnelles. Comme chaque année, un chameau attendait les élèves à l’entrée. Les ateliers de henné étaient installés. La nourriture traditionnelle se préparait. Les danses, mobilisant des élèves de tous les âges, avaient été répétées. La musique a pris place dans la cour. Et doucement, au cours de la matinée, l’activité et l’émotion sont montées en intensité. Et à 12h, le clou du spectacle. Tous les élèves se sont installés autour de la cour du secondaire pour assister, en présence de personnalités, aux spectacles organisées par les différentes classes. Chants, danses. Les filles en robes plus colorées, élégantes. Les garçons en djellabas blanches. Si vous n’avez pas eu la chance de tremper vos lèvres dans un café à la bergamote, vous avez au moins pu goûter aux traditions émiriennes et à sa culture. La fête nationale aura été, comme chaque année, un moment fort d’union et de fraternité des cultures, chères aux Émirats, à la France et au LLM.

Antonin Venerandi

Jeune Reporter